Enfin la fibre !

MultimodeFiber

L’époque où vous regardiez avec impatience la barre de progression pour télécharger un simple mail est révolu depuis bien longtemps déjà. En effet, grâce à l’ADSL et ses débits oscillants entre 1 et 20 méga, nous pouvons télécharger rapidement nos mails volumineux et surfer avec fluidité sur le net. De mon côté je me souviens avec quel enthousiasme j’attendais l’arrivée de l’ADSL dans ma ville. Sachant qu’il existait une technologie permettant de naviguer près de 500 fois plus rapidement, la mélodie stridente des modems 56K et leur vitesse poussive, agréable à ses débuts, devenait une vraie torture. Peu importait le prix et l’opérateur ; il me fallait passer à la vitesse supérieur ! Ce fut chose faite dès les premiers branchements effectués dans ma ville.

Depuis, près de 12 ans se sont écoulés et avec l’arrivée de la fibre il me semble bien que j’ai revécu cette même frénésie du geek impatient de goûter aux joies d’une nouvelle technologie. Habitant en campagne je savais que je devais prendre mon mal en patience jusqu’au jour où la rumeur courue que ma ville aller accéder prochainement, mais sans date précise, au débit surréaliste de 500 Méga… Ce fut donc une agréable surprise lorsque j’ai appris par une opératrice Orange qu’ils étaient en mesure de me l’installer bien plus tôt que je ne l’avais prévu. Avec ce billet je vous fait part de mon expérience et de quelques conseils pour une installation sans encombre et optimisée.

Choisir son opérateur

Selon votre lieu d’habitation vous aurez le choix entre un ou plusieurs opérateurs. De mon côté je n’ai pas eu le choix, seul Orange proposait ce service dans mon secteur. Désavantage qui m’a permis de ne pas perdre mon temps à comparer les offres concurrentes. Étant donné que j’étais déjà client je n’ai eu qu’à adapter mon forfait existant aux différents forfaits fibre proposés par Orange.

La prise de rendez-vous

La première étape bien entendu est la prise de rendez-vous.  Quelques soit l’opérateur, c’est une société sous traitante spécialisées dans ce type d’installation qui interviendra.  Prévoyez une demie journée, ils ne vous proposeront, la plupart du temps que des rendez-vous dès 8 heures du matin à en début d’après midi à 14 heures. L’installation peut durer 2 heures, si tout se passe bien ou plus de 4 heures selon les difficultés rencontrées.

Préparez le terrain aux techniciens

Trappe de visite fibre optique côté rue.

Trappe de visite fibre optique côté rue.

C’est une étape importante, car elle permettra aux techniciens de ne pas perdre de temps et cela vous évitera également, comme cela m’est arrivé, des interventions de 10 minutes terminées par : « Désolé, la trappe d’accès côté rue est inaccessible nous ne pouvons pas faire l’installation. Veuillez appelez votre opérateur pour un autre rendez-vous »… Il est donc important de vérifier par vous même lorsque cela est possible que la trappe d’accès téléphonique est dégagée sur votre terrain mais si vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie où se trouve la trappe de visite permettant d’accéder aux câblages courant le long de votre rue c’est encore mieux. Si vous habitez un immeuble il s’agit la plupart du temps d’un boitier appelé « point de mutualisation » situé soit à l’intérieur soit à l’extérieur du bâtiment selon la taille de l’immeuble et de l’agglomération.

Soudeuse optique

Soudeuse optique

Choisissez l’emplacement de votre prise et optique

Boîtier optique

Boîtier optique

Pas besoin d’installer le boitier optique près de votre PC ou de votre téléviseur. Généralement le technicien vous proposera de l’installer au plus près de l’arrivée du câble optique dans la maison. A moins que votre maison ne soit aussi étendu qu’un château, le boîtier optique ne nécessite pas d’être placé au plus près des équipements connectés. De mon côté je l’ai positionné au niveau du tableau électrique dans le garage. Si vous hésitez sur son emplacement, le technicien saura vous conseiller. Quoi qu’il en soit  le boîtier optique doit-être placé à l’intérieur de l’habitation soit en passant le câble optique par une gaine téléphonique prévue à cette effet si votre maison est récente soit en perçant discrètement un mur.

Brancher votre équipement

Un fois le boitier optique positionné il vous faut le brancher à un convertisseur optique ou boîtier ONT permettant de transformer le signal optique en signal Ethernet puis de brancher le tout à votre box/modem. Ne vous inquiétez pas le technicien s’occupera de tout. Le plus simple est, bien souvent, de brancher l’ensemble des équipements boîtier optique, boîtier ONT et Box à un même emplacement. C’est ce qui m’est apparu le plus simple et ce qui m’a été conseillé.  J’ai donc tout connecté au niveau du garage près du tableau électrique où je compte monter un coffret dédié. A partir de cet emplacement j’ai tiré deux câbles ethernet RJ45 que j’ai fait passer par les gaines téléphonique existantes pour accéder directement à ma Livebox Play pour la réception de la télévision et un autre pour brancher directement un PC. Mais vous pouvez tout aussi bien utiliser un boîtier CPL si vous n’avez pas de gaines disponibles ou ne souhaitez pas de câbles apparents.

Au final l’installation de la fibre s’avère être un jeu d’enfant

Normal puisque les techniciens s’occupent de tout 😉 D’ailleurs n’hésitez pas à leur demander conseil il vous aiguiseront judicieusement. C’est grâce à son conseil que j’ai tout installé dans un coffret en un seul emplacement me permettant de tout centraliser. J’y ai connecté la base de mon téléphone fixe sans fil et également laissé la place de mettre un ou deux disques dur pour pourquoi pas, dans le futur auto-hébergé mes sites web…