Project Loon : le projet « dingue » de Google

google_internet_balloon_launch_Google loonGoogle a annoncé officiellement son projet nommé Project Loon, permettant une connexion internet haut débit dans les zones mal desservies grâce à des ballons lancés dans la stratosphère.

Du nom de Loon raccourci de Ballon en anglais (mais signifiant aussi « dingue »), ce projet, à pour ambition de couvrir toutes les zones non couvertes par le haut débit à travers le monde. Pour ce faire la firme californienne lancera à travers la planète des ballons alimentés par des panneaux photovoltaïques qui serviront de relais internet.

Ce projet « dingue » repose malgré tout « sur des bases scientifiques solides » selon Richard DeVaul un des directeurs du laboratoire GoogleX. Les premiers tests ayant déjà été réalisés avec succès à une vingtaine de kilomètres d’altitude de la Nouvelle-Zélande avec une trentaine de ballons.

En partenariat avec les fournisseurs d’accès Google compte bien permette avec ce système, d’accéder à une connexion correspondante à de la 3G, à tous ceux qui ne disposent pas encore de l’internet haut débit.

Les ballons évolueront dans la stratosphère de manière sécurisée « deux fois plus haut que les avions de ligne » rassurent Richard DeVaul et permettront de relayer « une connexion sur quarante kilomètres autour d’eux » précise Johan Mathe, un des ingénieurs français travaillant sur le projet.

Après les Google Glass le géant de Mountain View nous fait rêver avec un projet ambitieux aussi dingue » qu’ambitieux. Nous ne pouvons que nous réjouir du dynamisme que Google faity prêtre en termes de recherche et développement. Si un tel projet venait à se concrétiser à l’échelle de la planète, cela permettrait peut-être de réduire les inégalités en terme de connexion internet. Car comme le souligne Google les deux tiers de la population mondiale n’ont « toujours pas accès à une connexion rapide et bon marché ».

Pour en savoir plus sur ce projet :

[Sources : Le Parisien, AFP, Google]

Publicités

Francisco Marin

Curieux du web et technophile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités