Enfin plus d’émotions sur Facebook

le nouveau j aime de facebook

Cela fait bien longtemps que nous attendions tous cette alternative permettant de réagir à un statut par autre chose que « J’aime ». Depuis aujourd’hui vous avez enfin le choix entre trois émotions pour réagir aux statuts les plus appréciés : « J’aime », « J’adore », « Ahah », « triste » et « Grr ».

Facebook a toujours porté une réelle attention à l’élaboration de ces émoticônes. En 2013 déjà la société américaine a collaboré durant plusieurs mois avec Pixar pour tenter de les réinventer. Ces nouveaux symboles de l’ère Internet sont les outils ludiques permettant de rendre les conversations digitales plus humaines et conviviales. L’apparition des fils d’actualité et la possibilité de réagir en « aimant » par le fameux « J’aime » représenté par le non moins célèbre pouce levé, symbole de vie sauve dans l’antiquité, à contribué à rendre encore plus interactif et vivantes les échanges du plus grand réseau social de la planète. Si Facebook a souvent su être opportuniste en copiant les autres à ces débuts avec notamment, le fameux flux d’actualité, emprunté à twitter, il faut bien dire que pour le « like », nombreux sont les concurrents qui l’on également adopté après coup à commencer par Twitter ou LinkedIn.

Malgré le succès de ce légendaire bouton « J’aime » son utilisation restait limitée. Comment cliquer « J’aime » sur le statut annonçant une catastrophe ? Vous vous êtes d’ailleurs sûrement déjà abstenu de répondre en « likant » à un statut pour le moins triste voir dramatique. Quelle incongruité, en effet, de cliquer (même machinalement) à un statut annonçant le décès de quelqu’un. Mark Zuckerberg et son équipe en étaient conscients. « Si vous partagez quelque chose de triste, comme sur la crise des réfugiés qui vous touche, ou si un membre de votre famille est mort, cela peut n’être pas facile d’“aimer”  expliquait en septembre dernier M. Zuckerberg. Et réfléchissait à un moyen pour « […] donner aux gens plus d’options que de simplement l’aimer. »

Des tests avaient déjà eu lieu aux États Unis l’année dernière annonçant le lancement prochain de cette alternative.

Facebook nouveau jaime

Attendu depuis longtemps par les utilisateurs frustrés de ne pouvoir réagir que par le très limité « J’aime », cette alternative permet enfin de pouvoir exprimer des émotions telles que le rire, la surprise ou l’admiration, la tristesse ou la colère.

Qu’en pensez-vous ? Vous attendiez-vous à plus de possibilités ou à un tout autre graphisme ?

Source